La perméabilité intestinale, en cause dans les maladies chroniques et auto-immunes

Écrit par Manon Guyot-Touati, Naturopathe et Réflexologue, Praticienne en Nutrition et Diététique, Conseillère en Micronutrition, Phytothérapie et Aromathérapie, Élixirs floraux et de cristaux, Psychomotricienne D.E. spécialisée dans les maladies chroniques et inflammatoires (Mémoire de fin d'études sur la maladie de Crohn).


Régénération personnelle de la maladie de Crohn et de la thyroïdite d'Hashimoto.


Cliquer ici pour découvrir mon histoire.





La perméabilité intestinale est très souvent en cause dans de nombreuses maladies de notre monde moderne, et notamment dans le cas des maladies auto-immunes et chroniques, sujet que je souhaite aborder au sein de cet article.


Le Dr Jean Seignalet et le Dr Catherine Kousmine ont développé un travail remarquable sur la question de l'hyper-perméabilité intestinale. Je vous invite à aller le découvrir au sein de leurs ouvrages.


Voici une petite liste des maladies auto-immunes et chroniques : les MICI (Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin), la sclérose en plaques, la spondylarthrite ankylosante, le psoriasis, la polyarthrite rhumatoïde, l'endométriose, l'hypothyroïdie d'Hashimoto, l'hyperthyroïdie...


Les conseils donnés sur ce site ne constituent en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle ou à arrêter ses traitement. Il s'agit uniquement d'un partage d'informations et des conseils en hygiène naturelle uniquement destinés à informer sur le mieux-être.


Tout est à individualiser en fonction de l'état de votre santé et de votre sensibilité actuelle. Cette individualisation et cette précision dans la mise en place de changements d'hygiène de vie se réalise avec un Naturopathe qui connaît bien les maladies chroniques et auto-immunes.

Qu'est-ce que la perméabilité intestinale ?

Le système digestif, un système à part dans le corps




Le système digestif va de la bouche à l'anus. Il est donc très long puisqu'il parcourt la moitié de notre corps. On imagine donc bien toute son importance dans le corps humain ! Il est l'un des éléments centraux permettant notre survie.


Sans lui, pas de digestion ni d'assimilation des nutriments essentiels pour le fonctionnement du corps humain, et donc pas de vie !


Au sein de ce système digestif, nous avons un long tube nommé intestins. Les intestins participent à la digestion des aliments et au passage des nutriments vers le sang et le reste de l'organisme.


Le système digestif est un système à part dans le corps.


Presque tout ce qui s'y trouve doit y rester.


Les molécules qui sont autorisées à passer dans le reste de notre organisme sont filtrées minutieusement et disposent d'un droit de passage très strict (ça ne rigole pas !)





Le système digestif présente des milliards de bactéries et de microbes (qui constituent en partie notre flore intestinale, aussi appelée microbiote) nécessaires au bon fonctionnement du corps et plus particulièrement à la digestion mais qui sont très toxiques pour le reste de l'organisme.


Pour protéger notre organisme du passage de ces molécules dans le reste du corps, il existe la barrière intestinale, aussi nommée muqueuse intestinale, qui est une peau sélective particulièrement intelligente.


Pour bien comprendre le fonctionnement digestif dans le corps, nous pouvons prendre une image.


Le corps est une maison, le système digestif sont les toilettes (pièce totalement choisie au hasard ! :D) et le reste du corps représente les autres pièces de la maison. Les toilettes sont une pièce de la maison essentielle à son bon fonctionnement. En revanche, tout ce qu'il se passe aux toilettes doit rester aux toilettes et ne doit presque pas (sauf les bonnes molécules) en sortir sinon cela deviendrait nocif pour le reste de la maison (microbes, bactéries et l'odeur ! :D)


Il en va de même pour le fonctionnement du système digestif. Tout ce qu'il se passe dans le système digestif doit y rester et ne pas en sortir hormis les bonnes molécules, sinon cela deviendrait nocif pour le reste du corps !


En somme, pour protéger l'ensemble de notre organisme de toute l'activité intense de notre système digestif, notre corps est particulièrement bien fait puisqu'il dispose d'une barrière intestinale qui sélectionne les bonnes molécules qui ont le droit de passage pour aller dans le reste du corps et celles qui doivent bien rester dans le système digestif sans en sortir.


Le bon fonctionnement de la barrière intestinale est donc essentiel pour éviter d'envahir le corps par des milliards de molécules qui seraient extrêmement toxiques voire fatales pour lui.


Le fonctionnement de la barrière intestinale


La muqueuse intestinale est un amas de cellules intestinales collées entre elles par des jonctions serrées. Les jonctions serrées sont centrales dans le bon fonctionnement de la barrière intestinale. Ces jonctions serrées permettent qu'il n'y ai aucun trou anormal et donc aucune porosité intestinale dysfonctionnante.


Il peut néanmoins arriver que les jonctions serrées ne remplissent pas correctement leur rôle de protection, engendrant des trous anormaux dans la muqueuse intestinale. La muqueuse intestinale ne présente donc plus sa perméabilité sélective bénéfique à notre organisme !