Méditation d'amour pour soi

Écrit par Manon Guyot, Naturopathe spécialisée dans les maladies chroniques, auto-immunes et inflammatoires, Réflexologue et Psychomotricienne D.E.


Consultations en visio et et en cabinet à Sérignan-du-Comtat (Vaucluse).



Je souhaite que tu t'apportes beaucoup d'amour, là tout de suite. Maintenant.


Que tu sois dans le métro, dans ton lit, sur le quai de la gare, dans la rue, au milieu d'un champ, en pleine forêt, dans ta cuisine, aux toilettes ou dans un arbre...


Ferme les yeux. Inspire et expire 3 fois.

Maintenant, imagine une lumière bleue d'amour venant de la Terre t'inonder des pieds, tes racines, jusqu'au sommet de la tête, et traverser tout l'ensemble de ton corps.


C'est une lumière d'énergie, d'amour, d'apaisement et elle est là pour toi. Toute la Terre est là pour toi, tu n'es pas seul(e).


En même temps que tu imagines cette lumière bleue, respire doucement et profondément 3 fois. Prends ce temps pour toi.

Et puis rouvre doucement les yeux.


La vie est belle.


C'est une lumière que tu peux visualiser où que tu sois dans les moments de ton choix pour t'apaiser, te recentrer et t'aimer. Debout, assis ou allongé.


Tout simplement.


N'oublie pas d'être toujours là pour toi. Je t'aime.




 


Auteure : Manon Guyot

Article publié le 28 janvier 2021.


Facebook : Bonheur en Fleur

Instagram : bonheurenfleur

Mail : bonheurenfleur@gmail.com


Écrit par Manon Guyot, Naturopathe spécialisée dans les maladies chroniques, auto-immunes et inflammatoires, Réflexologue et Psychomotricienne D.E.


Consultations en visio et et en cabinet à Sérignan-du-Comtat (Vaucluse).



 


L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site https://www.bonheurenfleur.com ne constituent en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle ou à arrêter ses traitements. Il s’agit uniquement d’un partage d’informations et de conseils en hygiène naturelle uniquement destinés à informer sur le mieux-être. Les droits de propriété intellectuelle de cet article appartiennent à son auteur. La reproduction de cet article est totalement interdite sans la permission écrite de son propriétaire. ​