9 conseils pour améliorer sa digestion (troubles digestifs, Crohn, RCH, SII...)

Écrit par Manon Touati, Praticienne en Nutrition et Diététique, Conseillère en Micronutrition, Phytothérapie et Aromathérapie, Praticienne en Réflexologie Énergétique Chinoise, Psychomotricienne D.E. spécialisée dans les maladies chroniques et inflammatoires (Mémoire de fin d'études sur la maladie de Crohn), et future Naturopathe. Régénération personnelle de la maladie de Crohn et de la thyroïdite d'Hashimoto.


Cliquer ici pour découvrir mon histoire.





Voici un ensemble de conseils qui pourront vous aider si vous présentez des troubles digestifs, et notamment pour les personnes ayant une maladie de Crohn, une RCH (rectocolite hémorragique), une colopathie fonctionnelle ou encore un SII (syndrome de l'intestin irritable).


Ces conseils généraux (et non individualisés) sont à appliquer dans le cadre d'une bonne hygiène de vie et d'une alimentation la plus adaptée à vos besoins. Le rééquilibrage du corps humain demande souvent d'ajuster divers paramètres, offrant généralement ensuite une possible diminution des symptômes.


Les conseils donnés sur ce site ne constituent en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle ou à arrêter ses traitement. Il s'agit uniquement d'un partage d'informations et des conseils en hygiène naturelle uniquement destinés à informer sur le mieux-être.





L'ensemble de ces conseils constitue une très bonne base pour faire du bien à son ventre et commencer à diminuer les symptômes (douleurs, inflammation, ballonnements, spasmes...)


Il est important de souligner que toutes les propositions présentées dans ce visuel ne sont pas adaptées à tout le monde, notamment pour le cas du jeûne intermittent.


Il convient d'être accompagné par un Naturopathe pour notamment savoir si le jeûne intermittent pourrait vous convenir et si tel est le cas, comment le mettre en place dans votre situation personnelle. Il y a différents éléments à bien comprendre et à appliquer pour que vous vous sentiez bien dans cette transition.


Les soupes sont une bonne alternative, mais elles peuvent aussi causer des ballonnements pour certaines personnes. Il vaudra mieux les consommer avant une prise alimentaire solide ou bien toutes seules pour éviter les fermentations liées au mélange liquide / solide.


Tout est à individualiser en fonction de l'état de votre ventre et de sa sensibilité actuelle. Cette individualisation et cette précision dans la mise en place de changements d'hygiène de vie se réalise avec un Naturopathe qui connaît bien les troubles digestifs et les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin : maladie de Crohn et Rectocolite Hémorragique).





Une bonne sol