Sexothérapie : endométriose, rencontre avec soi & guérison des traumatismes


Écrit par Camille Picazo, sexothérapeute pour Bonheur en Fleur - Manon Touati.







Petit mot de Manon Touati : J’ai à cœur de vous partager le témoignage de Camille Picazo, une jeune femme remplie de douceur et de sagesse que j’ai rencontré au cours de séances de sexothérapie que j'ai réalisé à ses côtés. Avec Camille, nous avons abordé la question de l’enfant intérieur, un moment rempli d’émotions et très libérateur, je dirais même guérisseur pour moi. Nous avons aussi travaillé sur la question de la confiance en soi et des traumatismes passés, un sacré morceau (cliquer ici pour découvrir mon histoire). C’est une expérience que je recommande à toutes les personnes qui souhaitent travailler sur leur passé, leur présent et leur futur pour guérir de moments de vie douloureux et être encore plus heureux et apaisé avec soi-même. Camille fut d’une délicatesse infinie. C’est une petite âme merveilleuse. Des larmes d’émotions me viennent en écrivant ces lignes... Camille est une personne exceptionnelle, pleine de gentillesse et de bienveillance, elle m’a énormément apporté. Merci Camille pour tout ce que tu partages au monde.




Aujourd’hui, je vais te raconter ce que la sexothérapie a changé à ma vie.

De prime abord, quand tu entends parler de sexologue, de sexothérapeute, ça paraît lointain, bizarre, pas pour toi. Et pourtant…


Laisse-moi me présenter. Je suis Camille Picazo, j’ai 27 ans, je suis l’aînée de 3 enfants.



Camille lorsqu'elle était enfant




J’ai eu une enfance heureuse, pas de trouble particulier qui me prédestinait à passer des années en thérapie.


Et pourtant.


Pourtant, j’ai eu des troubles de santé importants très jeune (intestin irritable, intolérances alimentaires, allergies ++, asthme, endométriose), j’étais persuadée de ne pas pouvoir avoir d’enfant… Et enfin, je sentais un poids sur mes épaules, je sentais le poids du viol, du trauma. Pourtant je ne l’avais pas vécu... Quelques années plus tard, j’ai appris que ce poids appartenait aux femmes de ma famille, une particulièrement qui avait été violée enfant. Puis jeune adulte, j’ai moi aussi connu des relations abusives et notamment un viol.

Je te raconte mon chemin, ma reconstruction (quoi que j’en parle plus ici) et surtout la belle évolution qu’a connu ma vie...


Quand je suis arrivée en formation de naturopathie, j’avais déjà des années de thérapie psy et de développement personnel et spirituel derrière moi. Et pourtant, maintenant quand je regarde en arrière, je me dis “MON DIEU, que j’étais jeune et inconsciente”.

L’année suivante, j’ai fais une année de sexothérapie - UNE ANNÉE ENTIÈRE ! 15 à 20h par semaine ! Et j’ai atteint un tout autre niveau. J’ai plongé en moi, plongé dans mes ombres, dans les parts de moi inconscientes, dans mes schémas. J’ai fais face à la victime d’abus sexuel, mais j’ai aussi rencontré l’abuseur en moi. J’ai rencontré la petite fille tellement en manque d’amour et je lui ai créé un père et une mère. J’ai fais face à la honte liée à mon intestin irritable, la colère, le dégoût, la tristesse, toutes les émotions refoulées mais qui étaient en moi.


Avec du recul, je suis venue guérir des bleus à l’âme. Je suis venue guérir ma dépendance affective, les schémas de couple où j’étais toujours la plus “mature”, celle qui s’accrochait, qui voulait créer une famille, un couple, alors que l’autre était fuyant, immature, fêtard, préférait ses potes à moi.

Je suis venue guérir ma sexualité qui était bizarre, inadaptée, un peu forcée, pas mal, mais sans plus, au fond je me sentais cassée. Je ne comprenais pas pourquoi les autres y arrivaient si bien et moi… Non.


La sexothérapie que je pratique, que j’ai vécue et apprise, ce n’est pas que du sexe. Ça va tellement plus loin, plus profondément.



La sexothérapie, c’est venir identifier les schémas, les croyances qui soutiennent ta vie. S’ils ne sont plus en adéquation avec ce que tu veux, on vient les changer, les travailler.  C’est venir guérir les plaies liées aux blessures de l’enfance, à un manque d’amour. C’est re-connecter à l’amour, l’amour universel, l’amour inconditionnel.

Je considère mon approche comme spirituelle. Je tire les cartes avant une séance, je me connecte à dieu, aux anges, à nos guides pour être guidée. Et on a de jolis miracles.

J’aime bien cet exemple, cette cliente idéale, elle m’a contacté, elle avait 35 ans, était vierge, elle voulait fonder un couple, une famille mais ça lui paraissait loin. Au bout de nos 3 mois de travail, elle n’était plus vierge, elle était même sacrément ouverte, elle était bien en couple avec quelqu’un qui lui permettait d’imaginer un futur. On a nettoyé tellement par rapport à sa famille, son rapport au corps, le rapport à la maternité, l’amour de soi…

C’est si beau de planter ces graines de changement.





De mon côté, plus d’un an et demi après le début de cette aventure… Je suis en couple sereinement. Malgré nos différences de caractère, d’histoires, avec mon amoureux, nous avons appris à ouvrir nos cœurs, à partager nos espoirs, nos peines, nos colères… Nous avons surmonté beaucoup d’obstacles.

Et aujourd’hui, nous fondons notre famille, main dans la main ancrés dans le présent.


Je ne suis plus dans la fuite vers le futur ou le regard tourné vers le passé. Je suis là. Bien dans cette vie. Bien dans ce corps. Les douleurs d’endométriose sont apaisées. Le trauma sexuel que je portais est calmé, j’ose dire guéri ? Allez, j’ai guéri de ce trauma. Il appartient au passé. Je n’ai plus peur des hommes, plus peur quand mon homme pose sa main sur moi.


Je suis sereine, j’ai confiance en l’avenir. Je suis indépendante. Je gagne ce qu’il me faut pour vivre au mois le mois. En tant qu’entrepreneur, on n’a pas/peu de congés maternité. Pas grave, j’ai confiance en la vie…


La sexothérapie, ça m’a permis tout ça. C’est un outil merveilleux. J’y ai découvert ma mission d’âme - pratiquer la médecine des femmes. Aider les femmes à se guérir, à se soigner, à se réapproprier leur corps, leur vie, leur plaisir. À être elles.

Et puis, j’ai cette croyance…. Que les maux physiques viennent de plus loin, d’un blocage émotionnel, énergétique, d’un bleu à l’âme. Et qu’en soulageant la psyché, en dénouant les nœuds… On arrive à guérir beaucoup de choses, beaucoup de maladies… <3


Si je te partage mon histoire aujourd’hui, c’est que je suis persuadée que toi aussi, tu peux aller mieux, tu peux trouver le chemin de l’épanouissement et de la joie personnelle dans ta vie pro, perso, sexuelle, amoureuse… Il n’y a pas de fatalité, on peut toujours changer les choses et choisir de faire le pas vers le mieux-être, vers la santé, vers la joie !






Article publié le 2 juillet 2020

Auteur : Camille Picazo, sexothérapeute pour Bonheur en Fleur - Manon Touati.

Site internet : https://camillepicazo.com/

Instagram : @camillepcz

Facebook : Camille Picazo

100472491_279749663202089_28974681485779

Les Stages du Bonheur

"UNE VIE PLUS SAINE :

Alimentation, gestion du stress & confiance en soi"

Dimanche 15 novembre de 9h à 17h

26 rue de Crussol 75011 Paris

PROLONGATION TARIF RÉDUIT !

vivante.jpg

Avant-premières

Film "VIVANTE !" d'Alex Ferrini

Dans toute la France !

En présence d'Alex Ferrini, Elfi Reboulleau, Thierry Casasnovas, Pierre Etchart, Julien Allaire & Manon Touati

Plantes Aquarelle

Inscription Newsletter

Petits cadeaux, articles, recettes gourmandes, événements... :)

Capture d’écran 2020-08-18 à 15.39.22.

Les Séjours du Bonheur

"Régénération & Reconnexion à soi"

Du jeudi 29 octobre au lundi 1er novembre 2020

Le Paradou (à 45 min de Nîmes / Avignon)

COMPLET !

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram