En quête de soi : évolution, guérison & sortir de la prison du mental

Article de Lora Lambert pour Bonheur en Fleur - Manon Touati.





Je vous partage aujourd'hui cet écrit qui vient du cœur, celui de Lora, une jolie âme merveilleuse. Lora partage son amour pour la vie, pour la guérison, la santé, la nature, la beauté de la simplicité... Elle nous partage une partie de son existence et de ses réflexions sur la vie. Lora est un rayon de soleil qui a beaucoup à apporter au monde.




J’ai longtemps cru que mes capacités cérébrales étaient limitées, que je n’étais pas assez intelligente, une croyance basée sur ce que le système éducatif m’a fait comprendre lorsque j’étais enfant.





Sujette à la dyslexie et dysphasie (trouble de l’apprentissage), j’avais du mal à m’exprimer oralement et à l’écrit, j’ai redoublé le CE2 et j’ai arrêté l’école à 14 ans je n’y trouvais pas ma place. Je me suis perfectionnée dans certaines compétences (à l’époque en coiffure). Je n’en ai jamais fait un réel obstacle, j’en ai même beaucoup ri avec ma famille et amis lorsque bien souvent par mon manque de vocabulaire, j’inventais des mots… J’ai évolué en sachant que j’avais quelques difficultés, mais sans jamais vraiment me pencher sur le sujet...

Heureusement, parfois ma maman me parlait un autre langage, celui du chant des oiseaux et leur manières de dialoguer entre eux... J’adorais l’écouter me parler de la beauté des étoiles, de l’amour du soleil et de ce gigantesque ciel mystérieux et majestueux. Je pouvais rester émerveillée pendant des heures...

Devant ce monde subtil, je ne me sentais pas si bête, tout était tellement beau et si facile à comprendre…


« Dans cette société où l’on apprend à penser et agir selon nos peurs, guidés par cette petite voix du mental, il est plus difficile de jouir de notre existence et de laisser jaillir l’âme au centre de l’amour »


J’ai vécu 10 ans en région parisienne.

Quel cadeau et défi d'y trouver un peu d'or dans ce grand huit quotidien...


J’avais depuis quelques années l’élan du voyage, de la découverte, je me posais beaucoup de questions existentielles sur le monde... la vie...


Qui suis-je et pourquoi ce monde ?

J’ai commencé à dévorer des livres, entre développement personnel, psychologie, philosophie, ésotérisme, spiritualité… En quête de sens, de vérité…


C’était le début d’un véritable travail conscient sur moi-même, ce corps, ces émotions, ces blessures, ces peurs… J’ai pendant longtemps souffert de l’empathie, j’ai également fait un énorme travail de détachement afin d’y trouver une juste place en respect avec mon être et celui des autres. J’avais la volonté de sortir de ces schémas « bourreau, victime, sauveur... » et devenir responsable et autonome de moi-même.




« Sois le changement que tu veux voir dans le monde » Ghandi.



À mes 25 ans, en 2015, j’ai suivi l’élan fou en participant à une expérience humaine de survie sur une île déserte au Panama, démunie de TOUT.


À mon retour de cette extraordinaire aventure, une partie de ma vie s’est écroulée... 10 ans de relation de couple terminée brutalement, mes longs cheveux décolorés depuis 10 ans ont cassés net au carré. Le retour à la civilisation a été extrêmement difficile sur plusieurs plans, je n’avais plus de repères et je n’y trouvais plus de sens...


Les quelques mois qui ont suivi ont été tristement sombres…

« Je ne vois plus d’espoir enfermée dans le noir,

j’étouffe d’amertume, perdue dans la brume

Où est donc passé l’odeur des fleurs parfumées de liberté,

La splendeur d’un papillon envolé.

Pourquoi je n’entends plus les oiseaux vibrer leur chant d’été

et la pluie, goutte des cieux

Effleurer mon visage, mouiller mes cheveux.

L’amour s’est envolé, Je n’arrive plus à le toucher,

Reviens je t’en supplie, Je n’ai plus de vie »


La connaissance de moi-même était devenue primordiale, des livres j'en ai lus, lus et relus avec unique but d’apprendre à me connaître d’avantage et de continuer de grandir en conscience de mes blessures personnelles, de mes croyances, de mon histoire…


Ça ne me suffisait plus, je me devais de passer à la pratique, un appel à une renaissance profonde. Je suis allée à la rencontre de praticiens, thérapeutes soif de libération et compréhension intérieure qui ont pu m’apporter quelques clés au cours de mon évolution...

Après avoir trouvé le courage d'affronter quelques peurs et de faire face à celles de mes proches, j'entrepris un voyage avec mon sac à dos sans date retour.

J'aimais bien l'idée d'un lâcher prise total afin d'y créer un espace à la spontanéité et une certaine magie vivifiante. Certaines croyances s’étaient déjà effondrées, je voulais continuer sur ce chemin, sortir de ma zone de confort et toucher l’inconnu...

Des miroirs, j'en ai beaucoup rencontrés, de toutes les couleurs, cultures, religions, personnalités...


En recherche d'identité, j'avais ce besoin d'explorer, de m'explorer.


« Il y a des routes qui se croisent, on ne sait jamais pendant combien de temps

durera la balade...

Finalement ce que j'aime en retenir, c'est l'amour... Ah ! L'amour,

sous ses multiples formes

Il y en a une qui m'attire bien souvent, celle où réside l'or...

Il n'y a plus deux corps attachés à leurs identités, blessures et croyances personnelles, mais deux âmes, deux êtres qui se reconnaissent en chemin de ce grand voyage »



Malgré des situations qui auraient pu rapidement tourner au désastre (digne d'un film d'horreur…)


« La peur au Caire est souvent venue frapper à ma porte, bercée dans une atmosphère angoissée de ce féminin en insécurité.

L'imaginaire dévastateur qu'à tout moment l'enfer pouvait me toucher »


Vivre ces expériences, cela m'a forcé de reconnaître qu'un élément évident que je pouvais maîtriser était mes pensées et qu'elles me protégeraient d'une certaine façon.

Petit à petit, j’entendais de moins en moins cette petite voix de mon mental me projeter toutes les peurs possibles à vivre sur mon chemin et de plus en plus j’entendais celle de mon cœur sereine et confiante...


Plus je suivais l’élan de mon cœur, plus je m’estimais, plus j’avais confiance en moi, plus j’accédais à mes réelles capacités et plus je m’aimais véritablement…


J’avais une foi profonde que j’étais exactement là où je devais être, quoi qu’il se passe, quoi qu’il arrive…

« Le sacré est bien vivant peu importe les coutumes ou croyances, il respire au cœur des rassemblements humains venus y déposer leur maux et y glorifier la vie.

Les curieuses questions s'évaporent sous le regard pur de l'éternité... »

J’ai été touchée par l’amour plus d’une fois, le silence était accueilli avec tout ce savoir qu'il transportait avec lui. J'ai eu envie d'écouter, ici se trouvait un trésor caché.



De retour auprès de ma famille, en 2017, mon papa est diagnostiqué d’un cancer du foie stade terminal…


Après avoir commencé un traitement chimio par comprimé qui le rendait beaucoup plus malade qu’il ne l’était, je ne supportais pas de le voir dans cet état, la mort le frôlait et je n’étais pas prête à le perdre maintenant et de cette manière...


J’étais déterminée à lui montrer un autre chemin possible pour s’en sortir mais pas le plus facile... Il fallait énormément de courage pour aller écouter son histoire intérieure, celle que l’on ne souhaite pas toujours entendre... Celle qui faut regarder en face et percer au grand jour… Et surtout que personne ne peut faire à notre place.

Il a fait le choix de la transformation, le choix d’ouvrir ses ailes comme un papillon…


Grâce à l’aide précieuse de sa thérapeute rencontrée à l’époque, (son ange gardien). Et d’un grand soutien familial présent pour lui...


Nous avons été portés par l’amour, par la foi…


Aujourd’hui mon papa est en pleine santé, vivant, c’est une nouvelle vie qui s’offre à lui et pour toute la famille.


Témoignage écrit de sa guérison - cancer du foie stade terminal : cliquer ici

Témoignage vidéo : cliquer ici





Au cours de ces années de réveil conscient envers moi-même et la vie, je cheminais également dans les domaines alternatifs de la santé. J’ai grandi avec des gros problèmes digestifs, chaque repas était un combat pour moi, mon ventre gonflait, ballonnait, de grosses fatigues s’en suivaient et des douleurs parfois très intenses jusqu’au malaise vagal... J’avais une soif de compréhension et de guérison…


Je suis remonté jusqu’à ma naissance (césarienne) avec déjà quelques connaissances en mains, puis j’ai réalisé le réel impact de l’alimentation sur mon organisme, l’importance des émotions non digérées, le pouvoir des plantes, les bienfaits des huiles essentielles, la sophrologie, la présence à sois par la méditation mais aussi que le corps était doté d’une intelligence sacrée et qu’en lui donnant les moyens d’agir sans intervenir, des miracles pouvaient également se produire…




J’ai adopté une alimentation sans gluten, sans lactose, sans sucres transformés, j’ai naturellement arrêté de manger de la viande (depuis 5 ans), je pratique le jeûne hydrique qui me procure un bien fou ! Et je me régale à faire des jus de légumes à l’extracteur.  J’expérimente l’hormèse et je pratique du yoga, de la méditation.





Mon état de santé s’est nettement amélioré et lorsque parfois je m’alimente industriellement, il n’y pas de secret, même si je le digère mieux qu’avant, les symptômes finissent par réapparaître. Le stress émotionnel est également un élément déclencheur. Je sais les écouter maintenant et j’arrive à me régaler dans ma nouvelle hygiène de vie adaptée à mes besoins vitaux.


Petit à petit, je découvre ce corps qui est le mien et dont je n’ai jamais vraiment écouté l’histoire…


« Il y a cette porte entre ouverte, immobile et mystérieuse. Attirée, je franchis le seuil... Mes pas y sont délicats et précieux dans cet espace de dieu, la pureté ne peut être écorchée... Envoûtée par son odeur dans le parfum sauvage d’une fleur... Je la vois dans les feuilles tombantes d’un arbre... Elle me chuchote à l’oreille dans le souffle du vent et je la respire dans l’horizon sage d’un paysage... Elle est là, partout et prend forme dans mes larmes touchées par sa beauté sans armes. Elle est ce ciel grisonnant d’un hiver glaçant et ce brouillard apaisant...

Vivante tout simplement »





Je vagabonde et vis entre musique, voyages, ateliers philosophiques avec les enfants, pratique de soins énergétiques, récolte et vente d’huile d’olive en Italie, quelques jobs saisonniers…


Je vis au grès de mes passions, toujours aventureuse de découvrir, d’expérimenter, de grandir…


Je m’écoute et prends du temps pour moi-même, j’ai pendant longtemps beaucoup cherché les réponses à mes questions à l’extérieur et depuis peu je découvre que tous se passe à l’intérieur, que tout est là…


Parfois, il n’y a rien à faire… simplement appuyer sur pause et écouter ce tout qui vit en soi.

Quelques rêves sont en cours de réalisation avec ma famille, trouver notre futur lieu de vie et vivre en harmonie le plus autonome possible, continuer de se régénérer sur tous les plans, pratiquer la permaculture, construire des habitats alternatifs, conférences, concerts, cures, événements… À suivre… Tout comme rien peut arriver :)

En fait encore aujourd’hui, je refuse de me mettre dans des cases, je pense n’avoir jamais fini de m’explorer dans cette vie sinon je serais déjà morte…


Je me souhaite de continuer à m’améliorer, de continuer d’évoluer en accord avec mon être…


« Le monde est un mystère sacré où il y est possible de simplement voyager en son cœur, de s’émerveiller de ce grand jeu de la vie, transportés par la magie qui nous entoure à chaque instant »


L’amour est la clé,

Lora



"Manon, tu as été un élément encourageant et inspirant pour la réalisation de ce petit résumé... Grand câlin d’amour."







Article de Lora Lambert pour Bonheur en Fleur - Manon Touati

Publié le 31 août 2020


Site internet de Lora : https://www.rayonnons.com/ (articles, expériences, thérapeutes, témoignages... L'objectif est de se regrouper, se rencontrer et de vivre une belle vie tous ensemble).

100472491_279749663202089_28974681485779

Les Stages du Bonheur

"UNE VIE PLUS SAINE :

Alimentation, gestion du stress & confiance en soi"

Dimanche 15 novembre de 9h à 17h

26 rue de Crussol 75011 Paris

PROLONGATION TARIF RÉDUIT !

vivante.jpg

Avant-premières

Film "VIVANTE !" d'Alex Ferrini

Dans toute la France !

En présence d'Alex Ferrini, Elfi Reboulleau, Thierry Casasnovas, Pierre Etchart, Julien Allaire & Manon Touati

Plantes Aquarelle

Inscription Newsletter

Petits cadeaux, articles, recettes gourmandes, événements... :)

Capture d’écran 2020-08-18 à 15.39.22.

Les Séjours du Bonheur

"Régénération & Reconnexion à soi"

Du jeudi 29 octobre au lundi 1er novembre 2020

Le Paradou (à 45 min de Nîmes / Avignon)

COMPLET !

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram