Similarités physiologiques entre les plantes, les animaux et les humains

Article écrit par Manon Touati, Praticienne en Nutrition et Diététique, Conseillère en Micronutrition, Phytothérapie et Aromathérapie, Praticienne en Réflexologie Bien-Être, Psychomotricienne D.E. spécialisée dans les maladies chroniques (mémoire de recherche sur la maladie de Crohn) et future Naturopathe. Régénération personnelle de la maladie de Crohn et d'une thyroïdite d'Hashimoto.



Arborescence : arbre / poumons / reins


Poumons de l'être humain




Arborescence naturelle


Feuille vascularisée



Depuis des centaines d'années, de nombreux anatomistes et philosophes comme Galien, André Vesale, Fabrice d'Acquapendente, Asellius et Malpighi comparent l'anatomie des plantes à celle des animaux, comprenant celle des humains.


Dans l'ouvrage L'Encyclopédie, Diderot et D'Alembert ont réalisé une planche sur les arborescences (1751-52).


Ils remarquent que les arborescences végétales et animales (corail, arbre, artère, fleuve, racines...) se ressemblent et qu'il est presque impossible de distinguer l'animal du végétal, générant une confusion !





Claude Bernard (1878), médecin et physiologiste français considéré comme le fondateur de la médecine expérimentale, pense que cette ressemblance n'est pas liée au hasard et que la vie se déploie selon les mêmes plans entre le végétal et l'animal : il existerait des lois universelles, des principes de la nature et des lois du vivant qui régissent la croissance des végétaux et des animaux sur Terre, incluant les humains.

Leurs besoins seraient donc communs.


La vie végétale et animale partagent en effet une biologie commune : code génétique, cellule, éléments essentiels (eau, oxygène, substrats énergétiques...)


Nous ne serions pas si différents des plantes, desquelles nous prenons notre origine. Par conséquent, nos besoins pourraient être très similaires également.

En somme, revenir à la nature et à ses fondements pourrait être une belle marche à suivre pour retrouver notre chemin lié à une pleine santé et à notre bonheur profond. Et si nous ne savons pas par où commencer... Observons le fonctionnement des plantes !



 

Auteure : Manon Touati

Article publié le 29 janvier 2021.


Facebook : Bonheur en Fleur

Instagram : bonheurenfleur

Mail : bonheurenfleur@gmail.com


Manon Touati est Praticienne en Nutrition et Diététique, Conseillère en Micronutrition, Phytothérapie et Aromathérapie, Praticienne en Réflexologie Bien-Être, Psychomotricienne D.E. spécialisée dans les maladies chroniques et inflammatoires (Mémoire de recherche sur la maladie de Crohn) et future Naturopathe.

Elle s'est régénérée de la maladie de Crohn et d'une thyroïdite d'Hashimoto.


PROGRAMME RÉGÉNÉRATION (2 MOIS) : Accompagnement sur-mesure, précis et tout en douceur pour la régénération de la maladie de Crohn, RCH et colopathie fonctionnelle.


<