Les graines germées : pleine santé et régénération !

Écrit par Sarah Juhasz, Naturopathe, Sophrologue et Auteure, et Manon Touati, Psychomotricienne D.E. spécialisée dans les maladies chroniques et inflammatoires (Mémoire de fin d'études sur la maladie de Crohn), Thérapeute holistique et future Naturopathe & Réflexologue.






La consommation des graines germées est ancienne puisque l’être humain en consomme depuis l’Antiquité. Les civilisations telles que les Sumériens, les Celtes, les Chinois ou encore les Esséniens en consommaient régulièrement. La graine germée est un aliment très vertueux pour notre santé et peut participer dans la mise à distance des maladies, dans la régénération et la guérison du corps humain. Dans un contexte social où les maladies graves sont en explosion, il est intéressant de comprendre tous les bienfaits de ces petites graines de vie.

Qu’est-ce qu’une graine germée ?

Une graine germée est une graine qui est passée de l'état de dormance à l'état de germination. Une graine à l’état de dormance a besoin d’eau pour sortir de son état de repos, c’est la condition d’entrée. Une fois la graine imprégnée d’eau, le processus de germination commence et elle a besoin d’air et d’une température suffisante (15 à 20 °C). On constatera d’ailleurs qu’en fonction de la température, la germination se fait plus ou moins rapidement. Commencent alors de nombreuses transformations moléculaires de la graine grâce aux enzymes : les graisses sont décomposées en acides gras, les protéines en acides aminés et les glucides en sucres simples afin d’être utilisés pour la croissance de la graine. C’est alors que le tégument se perce et qu’un petit germe blanc et tendre en sort : nous obtenons alors une graine germée.







Qu’est-ce que la germination ?


La germination est la reprise du développement et du métabolisme d’un embryon d’une plante à graine, jusqu’à ce qu’il devienne une plante adulte. Cette germination est naturellement inhibée tant que la graine est dans le fruit. La dormance peut être levée uniquement si des conditions extérieures conjointes et favorables sont réunies (humidité, température, oxygène, luminosité, etc.). Dans la nature, les graines vont ainsi être réveillées au contact de l'eau et de l'humidité (présente dans la terre, après la pluie par exemple) pendant un certain temps. La graine va ainsi passer du stade de dormance au stade de germination. Les graines sont alors activées (élimination des inhibiteurs d'enzymes), se réveillent et se déploient ! Nous pourrons les consommer après qu'elles aient germé quelques jours. ​

Les graines germées, des aliments pleins de vie

Le Dr. Edmond Bordeaux Szekely, fondateur de la Société biogénique internationale qui promeut une vie respectueuse de la terre et de la vie, a établi une classification - en 4 catégories - de l’ensemble de nos aliments en fonction de leur niveau de vitalité et de leurs bienfaits sur la santé. ​ Voici l'alimentation humaine répartie en 4 catégories : ​ - Biogénique : régénérant la vie - graines germées de céréale, noix, jeunes pousses vertes. - Bioactive : soutenant la vie - biologique, légumes naturels, fruits. - Biostatique : ralentissant la vie - cuit, aliments en conserves. - Biocidique : détruisant la vie - nourritures et boissons transformées et irradiée, alimentation industrielle. ​ Les graines germées intègrent donc la catégorie des aliments "biogéniques", qui sont des aliments profondément régénérants et vivants. Les graines germées contiennent également une énergie électromagnétique et sont ainsi très bénéfiques pour notre corps et nos cellules nerveuses. Pourtant, consommer des graines germées est devenu marginal dans notre monde actuel alors que pendant des centaines de milliers d'années l'être humain a évolué et s'est constitué au contact des plantes et de la nature qui le nourrissaient. Aujourd'hui, l'être humain est de plus en plus proche d'une alimentation industrielle, alimentation dite "biocidique" selon le Dr. Edmond Bordeaux Szekely, détruisant la vie, créant des dysfonctionnements organiques et des maladies. L’alimentation moderne et industrielle est en effet pauvre en aliments vitaux - enzymes, vitamines, minéraux, oligo-éléments - qui sont pourtant essentiels au bon fonctionnement du corps humain. Cette nouvelle alimentation