La cohérence alimentaire : manger sans gluten ne fait pas tout !

Article écrit par Manon Touati, Praticienne en Nutrition et Diététique, Conseillère en Micronutrition, Phytothérapie et Aromathérapie, Praticienne en Réflexologie Bien-Être, Psychomotricienne D.E. spécialisée dans les maladies chroniques (mémoire de recherche sur la maladie de Crohn) et future Naturopathe. Régénération personnelle de la maladie de Crohn et d'une thyroïdite d'Hashimoto.





Au cours des accompagnements que je propose, de nombreuses personnes viennent à moi pour améliorer le fonctionnement de leur état digestif.


Souvent, ces personnes me disent avoir "tout essayé", à savoir le "sans gluten et sans produits laitiers", mais que "rien ne s'est amélioré", et que "cela n'a pas marché". Elles peuvent par conséquent penser que l'alimentation ne peut pas améliorer l'état de leur système digestif par exemple. Que c'est peine perdue et que la solution est ailleurs...


Je pense qu'il est très important de revenir à cette notion d’entièreté, de globalité.


La diminution ou l'arrêt du gluten et des produits laitiers, c'est une excellente idée la plupart du temps, mais c'est souvent une base à partir de laquelle on investigue d'autres sphères alimentaires. En d'autres termes, c'est un début dans l'évolution, et non une finalité.

D'autres aliments peuvent en effet ne pas convenir et continuer d'irriter la paroi intestinale, certaines émotions aussi ou des blocages énergétiques qui peuvent engendrer une stagnation voire une diminution de l'état de santé.


N'oubliez pas de revenir également à la simplicité alimentaire, à des aliments bruts et peu transformés, sans trop de farines, d’œufs et de lait de coco transformé (et tout cela mélangé)... Ceux qui viennent de la Terre et qui sont faits pour l'être humain.


Ces préparations sont certes sans gluten et sans produits laitiers mais restent assez lourdes et énergivores en termes de digestion et d'assimilation. Cela crée également une grosse pâte gluante qui arrive dans votre estomac et dans vos intestins qui n'est pas facile après à traiter pour notre corps (peuvent s'en suivre ballonnements, fatigue et douleurs au ventre) !


La cohérence est importante dans le retour à votre bien-être.

N'oubliez pas d'observer la texture, l'odeur, les couleurs des aliments. Imaginez ce qu'ils vont créer dans votre corps. Un aliment peut très bien être digéré sous une certaine forme mais pas sous une autre.


Aide supplémentaire, complète et détaillée : je parle de tous ces aliments à privilégier et à diminuer / arrêter pour améliorer son état de santé dans mon e-book "Courses saines & Bienfaits des aliments" - 40 pages.



 

Auteure : Manon Touati

Article publié le 28 janvier 2021.


Facebook : Bonheur en Fleur

Instagram :